Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 08:16
Et si l'aluminium n'etait pas la panacée ?!

Ceux qui me connaissent vont sans doute penser que je viens de subir un gros choc sur la tête !

Non qu'ils se rassurent, c'est juste un sujet de réflexion qui pourrait faire suite à l'article "Un compromis, oui mais lequel ?".

http://www.long-cours62.com/2015/02/un-compromis-oui-mais-lequel.html

Car finalement le choix des matériaux de la coque (et du pont) découle lui aussi d'un compromis.

Si nous sommes finalement arrivés au choix de l'aluminium (épais et avec structures !!) les (mauvaises forcément:) langues vous diront que le sur échantillonnage de notre coque est directement proportionnel à ma paranoïa...

Différents architectes, consultés pour notre projet toujours pas abouti de tri à moteur, dont Irens ou Shuttleworth ont depuis tenté de me convaincre que le GRP ou/et le sandwich pouvaient être aussi solides tout en étant bien moins lourds.

Difficile pour moi de contredire des "gens qui savent" calculette ou ordinateur à l'appui me démontrer qu'avec l'alu je suis dans "l'erreur" .

De toute façon notre choix de l'alu a une part d'irrationnel, sans doute pour partie influencé par mon passé de marin de commerce, mais en discutant par exemple avec un collègue qui s'est construit pour son usage personnel un trimaran à moteur, extrême par son poids et son absence d'aménagement, mais terriblement efficace du point de vue vitesse et rendement Lt/mille.

Et si l'aluminium n'etait pas la panacée ?!

j'en arrive à me dire : Et si j’envisageais un Long-cours.62 en....composite !!

Ça y est le gros mot est lâché, j’ai même cru sentir frémir Hoa lorsque je l'ai écrit... je n'aurais pas du faire cela dans son carré .

Mais la coque de notre gros pépère pèse à elle seule ...11,5 tonnes

Coque nue sans sa timonerie

Coque nue sans sa timonerie

Avec une coque en composite combien de tonnes pourrions nous économiser ?

Au début de nos navigations nous naviguions avec un Hoa qui déplaçait environ 27 t, (c'est à dire 6,5 t sous son poids maxi) je ne trouvais pas qu'il était alors moins confortable qu'actuellement alors qu'il déplace (plein de tous les cotés) environ 34,5 t.

Pourrions nous économiser ces 7 Tonnes avec une construction composite, probablement pas.

Mais, par exemple nos cloisons actuelles sont en bois relativement épais, les mêmes cloisons pourraient être réalisées en sandwich et en plus participer à la structure générale.

Ici j'avais déjà un peu estimé le poids que nous pourrions économiser suivant les différents choix (épaisseur cloison, mono ou bi moteur etc)

http://www.long-cours62.com/article-bilan-77565136.html

Auquel pourrait s'ajouter le gain sur le poids de la coque nue combien 30/35% ?

Soit 4t .

Il resterait 7T5 pour une coque en composite de 19,50m c'est encore assez rassurant pour ma parano ?

Ceux qui savent pourront sans doute affirmer que c'est encore trop :), mais je vous l'ai confié je suis un éternel inquiet.

Ce qui, même en gardant les 2T8 de lest que j'avais comptabilisé alors, permettrait un gain de poids de 7,8 T, remontant par la même la ligne de flottaison de 12 cm ....et réduisant le tirant d'eau d'autant .

Pour un déplacement en pleine charge de environ 26 T les 10 nds devraient être atteints avec environ 85cv ...

Donc pour une version mono-moteur et composite les avantages potentiels seraient :

- gain de poids

- gain de tirant d'eau de la coque 12 cm soit un tirant d'eau coque de environ 90 cm, qui combiné avec une évolution de l'arrière pourrait ramener le tirant d'eau total à environ 1,10 m,

- forcément consommation diminuée.

- l'on pourrait passer d'un mouillage en 14 mm à un en 12 mm (encore 150 kgs d'économisé)

- d'un guindeau 2kw à un 1,5 kw

- l'isolation phonique et thermique pourrait être améliorée.

- la potentielle "incoulabilité" ne serait plus tout à fait hors de portée grâce au volume du bordé et du pont en plus du gain de poids.

- Nous pourrions conserver notre possibilité d'autoredressement ,voir l'améliorer !

Et autre avantage par rapport à l'aluminium : ne plus faire systématiquement attention à coté de quoi nous stationnons (palplanches acier : nous évitons, vieilles coques rouillées : nous évitons, eaux stagnantes et potentiellement "acides" : nous évitons, plus de questions lors de l'achat d'un antifouling etc toutes choses importantes voir cruciales avec une coque aluminium...).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pato 17/08/2016 20:28

Salut,
Bon alors fini les sujets de forum enflammes sur l alu epais.
Tu peux combiner deplacement de monocoques avec stabilite et antiroulis de multicoques (genre quadrimaran).
Donc 4 coques encore plus securisantes.... et wally va en sortir un en 2017 en carbone...
Parcontre les sections carre des coques allaient bien avec les plaques d alu.
Au plaisir de discuter avec toi.
Amicalement

long-cours62 19/08/2016 13:44

Salut à toi !

Pas sur que le "quadrimaran" soit la panacée non plus si j'en crois ce bilan :
http://www.sname.org/HigherLogic/System/DownloadDocumentFile.ashx?DocumentFileKey=bd2d2437-fc12-2e80-5d22-06341f2e35e2

Il y a très longtemps nous en avions vu un qui tournait en baie de Hyères, peut être l'ancêtre de celui ci ?

A plus

Présentation

  • : Trawler long-cours
  • Trawler  long-cours
  • : Génèse, construction et navigation(s) d'un trawler ou passagemaker de 19 m en aluminium.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens