Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 12:35

Capots, hublots, plexis. nombre, emplacements et commentaires.

 

dessus-vedette1.JPG

 

En partant de l’avant:

- Soute à voile/puits à chaine : un capot Goïot « tradition » de taille 62 x 62 boulonné sur un cadre alu en L de 60 X 40 ép. 5capot-soute-.jpg.

A l’usage, il est dommage de mettre un capot à cette place, un capot en mécano soudé (comme sur Oaristys )aurait été bien suffisant, cela aurait supprimé une surface potentièlement glissante, relativement fragile (altuglas de 15 mDSC00763

- Pour chacune des deux cabines avant.: un capot Goïot « tradition » de taille 34 x 20 boulonné sur un cadre alu en L de 100 x 50 ép. 5mm, plus un autre capot « tradition » 45 x 32 avec un aérateur (ref. 949) et enfin un hublot de coque oblong « tradition » fixé sur un L de 100 x 40 en 10 mm avec tape (les 100 mm du L permettent au hublot d’être à fleur du vaigrage et de pouvoir s’ouvrir à 180°).

A l’usage, le cadre en alu formant surbaud aurait gagné à être 15/20 mm plus haut par rapport au pont. Heureusement, à quelques dizaines de centimètres prés ces deux cabines auraient été trop loin de la sortie (en timonerie ) et aurait du avoir des capots plus grands (au minimum des 50 x 50 ) pour permettre une évacuation. Sur un prochain bateau il serait pas plus mal de mettre malgré cela des 50 x 50.

hublot-coque.jpg

- Pour toilette avant et atelier, un hublot oblong, idem cabines avant.

- Timonerie : en façade un capot 79 x 79 « Cristal » et deux plexi en 16 mm d’épaisseur, aux mêmes côtes, sur un cadre en L de 85 x 50 mm ép. 6 mm, deux capots « cristal » 36 x 19 sur la timonerie , 8 plexis encastrés dans un cadre en T de 50 mm autour de la timonerie.deux portes en alu de 6 mm,passage de 1300 x 550 mm.

facade-timonerie.jpg

A l’usage : il était prévu trois panneaux 79 x 79 en façade, cela aurait été l’idéal au mouillage. Notre 79 x 79 nous a été fourni avec une serrure, il faut savoir que par facilité au montage Goîot perce un trou rond sans méplat en vis à vis du méplat de la serrure, n’importe quel « visiteur » peut donc tourner avec un tournevis… Pour être parfait, il faudrait pouvoir remplacer tous les plexis par du verre feuilleté en 22 mm. Cela pour les raisons suivantes : en timonerie, les surfaces vitrées devraient être « incolores » ; le verre nous permettrait la pose d’essuie-glace,hoa 7 (actuellement notre seule option est le hublot tournant, trés efficace mais dont la structure est un peu génante 95% du reste du temps ).

la surface du verre reste « présentable » plus longtemps. Par exemple, si nous oublions l’isolant en place (à l’intérieur) par une belle journée ensoleillée … sur le verre R.A.S mais le plexi va se faiencer !

Et aussi les deux plexis en arrière du roof (930x410mm) auraient pu être plus prés de l’axe d’ev. 80 mm. Malgré cela, la timonerie offre une bonne vision sur les 360° à tel point que nous n’avons pas trouvé nécessaire de mettre la deuxième commande et le joy stick dans la fausse cheminée comme prévu lors de la conception .

Pho001.jpg

- Carré/cuisine : deux hublots Goîot « tradition »21 x 21 juste boulonnés sur une simple découpe, un capot « cristal » 49 x 19 au dessus de la cuisiniére, deux hublots «  tradition » 44 x 22 sur l’arrière du roof et 8 plexis 700 x 500 ép. 16 mm encastrés dans un cadre en T de 50 mm. Un capot de descente alu 6 mm ép. passage 890 x 670 mm.

Img_0011.jpg

A l’usage : pour les hublots ronds, il y a une quinzaine d’années, nous avions dessinés des capots ronds dont le dormant en 3 parties retenait une vingtaine de ressorts solidaires d’un coté et « glissants » de l’autre, je ne suis pas clair ! Pour résumer : capot (rond) ouvert ou fermé (plus facile fermé) en exercant une pression suivie d’une rotation, on pouvait choisir l’orientation de l’ouvrant, on relachait la pression, le joint d’étanchéité était à nouveau comprimé et votre ouvrant se retrouvait bloqué dans la meilleure position pour canaliser les courants d’air (nous ne sommes pas toujours au mouillage) ou pour faire face à une petite pluie. Mais nous pensions, alors, retourner au Vietnam et faire réaliser ces capots à un prix raisonnable dans une fonderie de Haî Phong, en France le coût et prohibitif, nous nous contentons donc « d’oreilles de cochon » (les anciens de la Marmar comprendront tout de suite !), pour les autres, il s’agit (pour simplifier) d’une ‘écope’ à vent qui se glisse dans le hublot avec l’ouverture tournée vers l’avant ou de toute direction d’où vient le vent (vous me direz : il n‘a pas trop le choix il vient rarement d‘en haut ou d‘en bas ), même usage que le projet compliqué (de hublot et resssorts) et trés bon marché (premiers essais réalisés dans des pots de fleurs en plastique du bon diam. ! Mais forme pas parfaite !!). Avec l’inclinaison de 6° des hiloires de roof, il reste toujours un peu d’eau sur le dormant du hublot, il serait peu être préférable de choisir des capots ronds (vivent …) pour les remplacer.

plexis

Pour les plexis, même remarque que pour la timonerie, nous aurions préferé en verre feuilleté ; autre remarque qui s’applique aussi aux plexis de timonerie : le cadre est en T de 50 mm, chaque branche fait donc 22,5mm (de chaque côté du plat central) et avec des plexis de 16 mm boulonnés + l’épaisseur du joint il reste env 5 mm ou l’eau stagne à cause de l’inclinaison des hiloires .

 

Il faudrait donc que la surface du plexi arrive à fleur de la tôle soit : en mettant un joint en caoutchouc + épais, soit un cadre (comme sur Oaristys mais ici impossible de le faire en bronze !)

DSC00755.JPG

, ou plus simplement en mettant d’origine une « vitre » de 22/23 mm.

Pour les plexis, nous avons essayé de réaliser des pseudos double vitrage en fixant l’intérieur un plexi de 5 mm, aprés deux ans, sur les huits, deux commencent à condenser ,néanmoins les points positif : moins de pertes de calories et surtout plus de glace autour du plexi sur le cadre en alu .

Pour les hublots en arrière de roof, si c’était à refaire je ferais le débord du roof plus important, actuellement il est de 70 mm j’irais sans doute jusqu’à 150/200 mm.

Et nous mettrions des capots plutôt que des hublots, à condition de les mettre à une hauteur permettant à leur ouvrant de venir se ranger proprement contre l’arrière du roof .

Dernier remarque concernant l’aération du carré : une épontille au niveau du frigo pour renvoyer directement l’air chaud de celui ci sur le dessus du roof via un petit ventilo d’ordi.

Ah ! j’oubliais : nous avons aussi une cheminée avec Aspiromatic l’hiver qui nous sert de ventilation l’été.

- Cabinet de toilette arrière : un hublot 34 x 15, idem cabine avant et un capot « tradition » 34 x 20 . R.a.s.

Passagemaker-0010.JPG

- Cabine arriére : 2 capots » tradition » 45 x 32 avec aérateurs et 3 hublots oblong 34 x 15, idem cabine avant. Nous aurions du avoir deux capots 34 x 20 sur le haut de la cloison arrière de la cabine (n°«38)avec vue sur le sillage, mais le chantier ayant de son propre chef surélever les sièges du cockpit de pêche de 60 mm, cela n’était plus possible ,dommage.

A l’usage, rien à signaler hormis le fait que les deux derniers hublots oblong 34 x 15 sont situés entre les 34 et 36 et, compte tenu de l’absence des deux 34 X 20, ils auraient été mieux entre 36 et 38 évitant par leur présence une ’ poche’ d’air plus chaud dans les derniers 850 mm de la cabine (mais là je chipote un peu, j’ai toujours la possiblité de mettre des aérateurs sur la cloisons 38 ).

Passagemaker-0014.JPG

 

Remarque générale : nous ne regrettons pas d’avoir dessiné des cadres pour encastrer nos plexis et d’avoir choisi mastic et boulons (même si, lors de sa visite, cela a fait hurler un architecte qui ne jure actuellement que par le collage, d’autant plus que sa plédoirie était largement motivée par le surcoût engendré par un tel choix. Il nous a venté les avantages du ‘collage’, nous avons appris depuis par des indiscrétions que ses plexis …fuient un peu.).

Aussi la fragilité des poignées Goîot est vraiment rageante ! Si comme prévu, nous étions retournés au Vietnam nous aurions fait réaliser des poignées en bronze ou fonte d’alu.

Pour les joints, sur un précedent bateau, nous avions utilisé du mastic lambda,sans primaire (acheté chez Point P ou Pineaut materiaux)16 ans plus tard rien à redire si ce n’est : trés difficile de décoller les débordements ! Cette fois nous avons acheté ' LA ' marque : beaucoup plus cher et moins satisfaits !!

Les plexis sont percés à 6,5 mm pour des vis « poêlier » de 6 mm et une rondelle en nylon est intercalée entre l’alu et l’écrou. A ce jour aprés 10 ans pas de probléme malgrés mon erreur de percer les plexis dans les coins ! Je ne sais pas ou j’avais la tête lorsque j’ai percé les premiers …et aprés il fallait bien qu’ils soient tous semblables.

Nouvelle-sil-hoa.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Windows 7 support now 05/06/2014 13:59

Hablots and Capots are the most common yet the most important parts of a marine machine. This design was actually incorporated in the late 1890's. And it still has got its importance. Thanks for sharing this informative post.

Présentation

  • : Trawler long-cours
  • Trawler  long-cours
  • : Génèse, construction et navigation(s) d'un trawler ou passagemaker de 19 m en aluminium.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens